Psychodrame

Psychodrame

 

  "Mettre sa vie en scène"

 

"Apprendre à jouer des rôles,

c'est apprendre à apprivoiser la vie de relation dans l'infinité des expressions humaines."

Daniel Markman

 

Le psychodrame puise dans le théâtre sa dimension ludique du jeu de rôle avec sa spontanéité.

 

L'idée de se mettre en scène pour se "guérir" remonte à la tragédie grecque, mais c'est au psychosociologue d'origine roumaine Jacob Levy Moreno (1892-1974), passionné par la scène, que l'on doit la création, dans les années 1930, aux Etats Unis, du psychodrame à visée thérapeutique. Le psychodrame a été introduit en France par Anne Ancelin Schützenberg (auteure de "Aïe mes aieux").

 

L'objectif du psychodrame est d'apporter une réponse nouvelle à une situation ancienne, en vue de résoudre un conflit, de débloquer un évènement douloureux passé ou de dédramatiser une situation future.

 

Malgré son nom, le sens du psychodrame peut être tragique ou comique. Jouer sa vie sur scène permet de libérer l'expression authentique de ses sentiments et de ses émotions. La mise en mouvement du corps associée à la verbalisation permet de déconnecter le mental et de favoriser le ressenti.

 

Comment ça marche?

Au début de la séance, la personne expose un conflit non résolu, une expérience difficile, ou même un évènement à venir, qu'il souhaite mettre en scène pour mieux les comprendre. Il va choisir dans le groupe la personne qui va symboliser son responsable autoritaire, sa mère idéale où la femme dont il est amoureux.

 

Chacun improvise, le thérapeute écoute, observe et souffle des mots si besoin. Un nouveau scénario (souvent différent de ce que la personne imaginait) s'improvise à plusieurs, le sens apparait au cours du jeu, ce qui permet des prises de conscience.

 

En séance individuelle, des objets ou des coussins vont remplacer les personnes, et le dialogue va se nouer entre eux, la personne et le thérapeute.

 

A travers la fiction du jeu, en faisant "comme si" la personne s'autorise à exprimer des émotions et sentiments restés dans l'ombre : pleurs, colère, fou rire, affection... Le jeu permet de libérer l'individu des comportements répétitits et d'expérimenter de nouvelles manières d'être. "Jouer un rôle dans un cadre protégé permet de réactiver les sentiments sous-jacents et de rendre à la personne la liberté d'action et la spontanéité créatrice nécessaire à toute adaptation sociale", selon Anne Ancelin Schützenberger.

 

Le psychodrame ne nécessite pas d'avoir pratiqué le théâtre et ne propose pas d'apprentissage de technique théatrale.

 

Geneviève Marmorat

Gestalt-thérapeute certifiée

Titulaire du CEP

(Certificat Européen de Psychothérapie)

Formatrice à l'école gestalt+

 

06 76 99 13 16

St Jacques de la Lande

à 10 min du centre de Rennes

 

PROCHAINS EVENEMENTS

Ateliers de coévolution

- samedi 13 octobre 2018

- samedi 10 novembre 2018

 - ...

Conférence

"Angoisses et paniques, mieux les comprendre pour vivre mieux".

Gianni Francesetti.

le 17.01.19 - Maison de Quartier Villejean - RENNES

Organisée par Pro.G

Réservations :www.assoprog.com

 

i